Les français sont de gros snackers, une occasion à saisir non ?

snacking en france

Les Français et le snacking, c’est une histoire d’amour ! Burgers, pizzas, sandwich, sushis à emporter, bars à salades, la tendance est à la restauration rapide. Quelle direction prend le snacking en France?

Est-ce une bonne idée d’investir dans le snacking en 2020 ? C’est ce à quoi nous répondons, dans cet article !

Du snacking bon pour la santé !

Résolument décidé à en finir avec l’image de street food peu ragoûtante et trop grasse, que le snacking en France présentait, ce dernier est extrêmement monté en gamme, ces dernières années. Cette révolution se manifeste par des standards de qualité qui s’alignent sur les restaurants classiques.
Les Français et le snacking ne se lâchent plus. Le snacking en France ne rivalise pas encore avec les États-Unis ou certaines grandes villes d’Asie, mais les repas sont plus sains, et même parfois diététiques et le cadre est plus travaillé.

Quel est l’état du snacking en 2020 ?

C’est une évidence, le snacking en France connaît de beaux jours. Et selon une étude du cabinet CHD Expert, le marché est loin d’être arrivé à maturité.
Le snacking en France, un marché très florissant !
La multiplication des points d’alimentation nomade avec une offre toujours plus diversifiée témoigne du développement du snacking en France. Il s’agit en effet d’un marché colossal avec des chiffres incroyables.

Les Français et le snacking s’adorent ! On parle de +10 % par an entre 2013 et 2017 et de +2 à 6 % en valeur des principaux segments de vente, en 2019.
En attendant, les chiffres du snacking en 2020, le snacking en France, dans la grande distribution avoisinent le milliard d’euros, la pause déjeuner. Et c’est sans compter les boissons et autres compléments ; l’addition s’élève à 3 milliards d’euros. Dans la restauration rapide, le snacking en France atteint les 19 milliards d’euros.